Skip to content

Quand la formation devient un argument efficace de recrutement

Quand la formation devient un argument efficace de recrutement - Image

Les parcours linéaires, c’est fini, nous sommes entrés dans l’ère des slasheurs. Exercer plusieurs métiers, devenir freelance, se former en continu à de nouvelles compétences… La notion de carrière a fondamentalement changé au cours de la dernière décennie, désormais bien plus floue et protéiforme qu’elle ne l’était auparavant. Optimiser le développement professionnel de chaque collaborateur et se soucier de son bien-être sont donc devenus de réels enjeux au sein des entreprises. Pour y répondre, les responsables des ressources humaines ont mis en place de nombreuses stratégies. Les parcours de formation en sont la figure de proue, et ce dès la phase de recrutement.

0 temps fort de cet article

Le critère n°1 des attentes professionnelles : le développement des compétences

En 2019, selon le rapport annuel ADP Workforce View in Europe Report, les organisations dont les employés sont engagés réalisent environ 2,5x plus de chiffre d’affaires que leurs concurrents dont le niveau d’engagement est faible. Les attentes professionnelles des collaborateurs et jeunes talents ont drastiquement évolué ces dernières années. Plus qu’un simple patron, aujourd’hui l’employeur endosse le rôle d’un véritable partenaire. Les études conduites auprès des millenials sont éloquentes :

87% - Image

87%

des millenials estiment que les « opportunités de croissance et de développement professionnels ou de carrière » sont importantes dans le choix d’un emploi.

42% - Image

42%

des millenials affirment que, après le salaire, les programmes de formation et de développement sont le critère le plus important dans le choix d’un employeur.

En clair, ces chiffres impliquent une révolution de la notion de parcours employé. On parle aujourd’hui dans les départements RH d’expérience collaborateur : une notion remise au goût du jour qui prend tout son sens dans un contexte de pénurie de talents, où l’entreprise, pour se démarquer, doit proposer bien plus qu’une fiche de poste !

La formation des collaborateurs, au coeur de la stratégie RH du Crédit Agricole

Au sein du groupe Crédit Agricole SA, la formation fait partie intégrante du développement de carrière. Et qui dit développement de carrière, dit développement de l’employabilité.  Dans le cadre du baromètre d’engagement mené chaque année, le groupe a pris le temps d’analyser au peigne fin les réponses de ses collaborateurs de moins de 30 ans. Au total, ce sont plus de 2000 verbatim qui ont été passés au crible par la société KPAM. Quatre sujets prioritaires ont été mis en évidence, parmi lesquels l’accompagnement du développement de chacun, arrivé en deuxième position. 

« Nous ne pensions pas que ce sujet était à ce point prioritaire aux yeux de nos plus jeunes collaborateurs qui, pour certains, sortent à peine de l’école. Or, il est clairement remonté suite à cette analyse qu’ils souhaitent être formés dès la prise de poste et qu’on leur donne plus de visibilité sur les opportunités de jobs. Ils ont aussi besoin qu’on leur propose un accompagnement RH personnalisé et régulier, que l’on fluidifie les possibilités d'évolution et enfin que l’on diversifie et personnalise les formations. »

Anne Vonbank

En charge de l'Expérience Collaborateur & Engagement chez Crédit Agricole SA

Anne Vonbank

Dans un marché du travail en pleine mutation, recruter, embarquer et s’engager sur le long terme est un enjeu humain et économique complexe, pour l’entreprise comme pour le candidat. Au cours d’un processus de recrutement, mettre en avant l’accès à des formations de qualité et à une dynamique apprenante sur-mesure devient un véritable outil de séduction, mais aussi la promesse d’une collaboration réussie.

NOS FORMATIONS