Skip to content

Reskilling : la stratégie pour rester un des leaders de la publicité

Reskilling : la stratégie pour rester un des leaders de la publicité - Image

La crise sanitaire liée au Covid-19 a déclenché une transformation numérique accélérée et sans précédent au Japon. Si avant la pandémie, le paiement en espèces était privilégié (même en plein cœur de Tokyo), depuis les paiements mobiles ont explosé, la population privilégiant les paiements sans contact. Ce phénomène a perturbé les services financiers traditionnels.

0 temps fort de cet article

De la même manière, de nombreuses industries ont subi cette disruption numérique, touchant l’ensemble de la société japonaise.

Le marché du travail n’y échappe pas : Zoom a ainsi annoncé  récemment que le Japon est le marché à la croissance la plus rapide en Asie.

Pourtant s’il veut tirer parti de cette opportunité, le Japon doit surmonter un problème de ressources humaines de taille : Le vieillissement du Japon est supérieur à celui de toutes les autres nations.

L’importance du Reskilling dans une société vieillissante

En effet, plus de 20% de la population japonaise a plus de 65 ans et d’ici 2030, une personne sur trois aura 65 ans ou plus et une personne sur cinq âgée de plus de 75 ans

Face à ce vieillissement, les japonais devront prendre leur retraite plus tard et mettre à jour leurs connaissances et leurs compétences. C’est pourquoi Dentsu, et les entreprises de manière générale, doivent permettre à leurs employés d'apprendre tout au long de leur vie pour développer leur employabilité en continu.

Dentsu est le 5ème plus grand réseau d'agences de publicité au monde, qui couvre l’ensemble des métiers de la communication : conseil et achat média, compréhension consommateur, création, contenu de marque, SEO/SEA, influence, opérations spéciales, programmatique, CRM, data, communication corporate.
Le groupe opère dans plus de 140 pays et compte plus de 70,000 employés.

Dans ce contexte de changements très rapides et d’accélération du vieillissement de la population, Dentsu fait face à 3 principaux challenges :

  1. Reformer des collaborateurs expérimentés, experts de la publicité, en leader de la transformation numérique,
  2. Offrir la possibilité aux collaborateurs d’échanger et de coopérer avec des talents internationaux, et ce même en plein coeur d’une pandémie,
  3. Encourager les collaborateurs à acquérir de nouvelles compétences en continu et à apprendre tout au long de leur vie.

Pour répondre à ces challenges, Dentsu a décidé d’utiliser OpenClassrooms pour inciter ses collaborateurs à rafraîchir et mettre à jour leurs compétences et les aider à maintenir une motivation infaillible.

Faire face à la transformation numérique dans l’univers de la publicité

Dentsu a offert à plus de 100 employés, à travers les différents pays où le groupe opère, un programme de perfectionnement qui contient des cours vidéos, en accès illimité.

De plus, 20 managers, basés au Japon, ont rejoint un programme personnalisé et plus intensif : il s’agit du parcours Digital Transformation Lead. Ce programme contient un mentorat hebdomadaire individualisé et des accès à des ressources supplémentaires telles que le contenu créé en collaboration entre OpenClassrooms et l'Université de Stanford en ligne.

+60% des apprenants se sentent plus à l’aise sur les sujets liés à la transformation numérique suite à la formation

Les résultats suite à la mise en place de ce programme sont éloquents :

Le taux de cours complétés est significativement plus élevé avec OpenClassrooms qu’avec un programme de Mooc classique (dont les taux d’achèvement sont généralement aux alentours de 15%).

Les participants se sont formés plus de 10 heures par semaine et ont suivi plusieurs cours.

Pour évaluer la pertinence de la formation, Dentsu a effectué d’autres évaluations auprès des personnes impliquées dans le programme. 

« Nous avons vérifié le niveau de confiance dans les compétences pour les projets de transformation numérique avec des enquêtes réalisées avant et après la formation. 
Suite au programme, le niveau de confiance individuel pour les compétences en analyse et en gestion de roadmap ont augmenté de plus de 50%. »

Koichiro Cory Kondo

Human Resource Data Manager at Dentsu

Koichiro Cory Kondo

Notamment en posant la question “Dans quelle mesure êtes-vous confiant dans votre capacité à fournir des services de conseil dans chaque projet de transformation digitale” (5 correspondant à  “très confiant” et 0 à “pas du tout”), pour les compétences suivantes :

  • L’analyse des données,
  • La mise en place d’une stratégie 
  • L’établissement d’une culture
  • La conception d’une roadmap.

image8-1

Source : Dentsu

Les résultats de ces sondages, réalisés avant et après le programme, ont montré que le niveau de confiance individuel pour l'analyse des données et la conception d'une feuille de route ont augmenté de plus de 60 %.

« Je craignais de ne pas être la personne la plus compétente de l'entreprise en termes de connaissances numériques. Mais grâce à Openclassrooms, je peux maintenant parler en toute confiance des tendances mondiales en termes de transformation digitale. Je réponds d’ailleurs fréquemment aux questions de mes clients sur ces sujets et nos discussions déclenchent de nouveaux projets » explique d’ailleurs l’un des managers qui n’avait pas confiance en ses compétences numériques avant de commencer le programme.

De plus, pour les compétences “Mise en place d’une stratégie” et “établissement d’une culture”, le niveau de confiance a également largement augmenté.
Cette évolution, Dentsu ne l’avait pas du tout anticiper, puisque ces compétences nécessitent des soft skills sophistiquées, qui n’étaient, a priori, pas l’objet de formation du programme, comme le mentionne l’un des apprenants :

« Avant de suivre le programme, j’étais inquiet pour mon niveau anglais. Mais le mentorat et les soumissions de projet m'ont aidé non seulement à améliorer mon anglais, mais aussi à améliorer mes compétences en communication pour travailler à l’international.»

Pour Dentsu, le programme a donc également contribué à dynamiser les collaborateurs pour développer des compétences internationales en leadership et en communication. 

Pourquoi ce programme est-il efficace pour offrir des opportunités de projets internationaux et mettre à jour les compétences ? 

Le pouvoir du récit 

Dans les scénarios des projets, les apprenants jouent divers rôles au sein d’entreprises qui opèrent dans des industries différentes de celle dans laquelle il exerce au quotidien. 

Ces scénarios réalistes, captivent et dynamisent les apprenants. 

image4-1Exemple de l’un des projet.

image3-4Exemple de l’un des supports pour illustrer le projet.

Le pouvoir de la pratique

La théorie est essentielle mais la pratique est la clé pour optimiser le processus d’apprentissage.

C’est pourquoi le fait de réaliser des projets sous la forme de livrables professionnels, de réaliser une présentation au moment de remettre le livrable et d’échanger sur une base régulière avec un mentor accélèrent l'efficacité de l'expérience d'apprentissage.

image2-4

Le pouvoir de la diversité

Dans ce programme, grâce aux différents moments de discussion, les apprenants peuvent identifier les différences numériques sur chaque marché et donc nourrir une vraie perspective mondiale.

image1-3

NOS FORMATIONS