Pénurie de talents dans les métiers du numérique : comment y faire face ?

scroll

Les difficultés de recrutement persistent pour près d’un tiers des dirigeants français (source : Manpower). Manque de candidats, d’expérience requise ou de compétences… les causes de cette pénurie de talents sont nombreuses. Cette situation s’accentue dans les métiers de développement web. Ils représentent la priorité n°1 de recrutement en 2018 pour les entreprises selon notre enquête, menée auprès de plus de 200 entreprises de toutes tailles.

Comment repenser sa stratégie de gestion des talents et remporter la bataille des compétences ?

Des tensions qui s’accentuent d’année en année

La France subit dans une moindre mesure la pénurie de talents. A titre de comparaison, 89% des employeurs japonais rencontrent des difficultés de recrutement contre seulement 29% pour les français. Mais cette pénurie s’accentue d’année en année, surtout dans les grands groupes. 67% d’entre eux rencontrent des difficultés, contre 32% pour les TPE (moins de 10 employés).

Une pénurie qui s’explique par un décalage entre les compétences des salariés et les postes à pourvoir. Cette situation pousse près d’un employeur sur 3 à se tourner vers des profils atypiques pour répondre à un poste vacant. Mais le retour de la croissance joue également un rôle dans ce décalage. De fait, 86% des employeurs français envisagent de maintenir ou d’augmenter leurs effectifs dans les 2 à 3 prochaines années. Sans surprise, la pénurie touche les métiers du numérique, mais aussi les commerciaux, ouvriers qualifiés, ou encore les métiers de la logistique – eux aussi fortement transformés par le digital.

Pénurie de talents

Source : Manpower, Surmonter la pénurie de talents en 2018

Former en interne ses salariés et déceler les potentiels de demain

Pour faire face à une situation de déséquilibre et d’évolution rapide des compétences, nombreuses sont les entreprises qui mettent l’accent sur la formation continue.

En effet, les entreprises sont désormais plus de la moitié à investir dans des plateformes d’apprentissage pour construire leur propre vivier de talents. Elles n’étaient que 20% à s’inscrire dans cette démarche en 2014.

Le point clé de la mise en place d’une formation continue : proposer des solutions flexibles, adaptées à tous les emplois du temps. Mais surtout, de proposer des cours sur des compétences d’avenir.

Ces cours représentent le point de départ pour permettre à chacun de développer ses compétences, son employabilité… mais aussi de révéler son potentiel. En effet, cette stratégie permet de déceler qui sont les plus motivés et leur proposer une formation plus conséquente. Une autre possibilité : leur permettre de se réorienter ou de se reconvertir, en lien avec leurs souhaits de carrière.

Créer sa supply chain de talents avec l’alternance en ligne

Face à l’accélération de la transformation digitale des métiers, la capacité à apprendre au quotidien prend de l’importance. Si ce n’est pas une idée nouvelle, elle devient désormais incontournable pour progresser au sein de l’entreprise. Les employeurs misent de plus en plus sur les facultés des candidats à progresser, s’adapter et apprendre tout au long de leur carrière.

Ainsi, au lieu de recruter des profils rares, pourquoi ne pas miser sur le potentiel d’apprenants motivés et avec une grande capacité de progression ? Un recrutement en alternance permet par exemple de former une promotion de salariés sur des compétences très recherchées. L’intérêt de cette formule, au delà de contourner les difficultés classiques de recrutement de profils rares, est de favoriser une diversité de profils, source de créativité pour les équipes.

 


OpenClassrooms peut vous aider à recruter des profils sur des métiers en tension. N’hésitez pas à contacter nos experts !


Partager mon projet avec OpenClassrooms

Derniers articles



Commentaires

Votre commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *