Alternance : quelles sont les étapes clés pour accompagner vos alternants vers la réussite ?

scroll

L’alternance offre de nombreux avantages. Pour l’entreprise, c’est un moyen original de recruter des profils, de les former et de les intégrer durablement. Une solution innovante quand on sait que 44,4 % des recrutements sont jugés difficiles par les entreprises (source: Manpower).

Pour les alternants, c’est l’occasion d’une formation et d’une première expérience complète dans le monde du travail… ou d’une reconversion réussie après plusieurs années de vie professionnelle. Cependant, comme tout dispositif à long terme, l’alternance demande de l’attention et un accompagnement dédié. Quelles sont les clés de la réussite ?

 

Réussir l’onboarding de son alternant

Dans certains secteurs professionnels et dans certaines conditions, jusqu’à un contrat d’apprentissage sur trois peut être rompu avant son terme. Plusieurs causes de rupture sont avancées, parmi lesquelles un suivi insuffisant des apprentis de la part des entreprises.

L’onboarding est toujours une phase sensible dans la vie d’un salarié, mais dans le cas d’une alternance, c’est une période encore plus délicate. L’une des erreurs commises lors de l’onboarding est sa durée limitée. Or, les premiers mois représentent une phase cruciale pour réussir à la fois l’apprentissage des codes du monde de l’entreprise, une montée en compétence intensive, mais aussi l’intégration à une équipe. Quelques conseils :

  • N’hésitez pas à prévoir en avance l’intégration des alternants, en coordonnant les acteurs : RH, managers ou maîtres d’apprentissage,
  • Prévoyez plusieurs interlocuteurs à différents niveaux de l’organisation. Cela aidera l’alternant à verbaliser ses attentes et à se saisir au mieux de ses missions,
  • Si vous avez plusieurs alternants, organisez un événement d’accueil en groupe afin de créer un “esprit de promo”,
  • Prévoyez une première semaine d’intégration qui puisse équilibrer des missions et une découverte des acteurs de l’entreprise.

 

Former les relais au sein de l’entreprise

Qu’il s’agisse d’alternants en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation, leur accompagnement par les Maîtres d’Apprentissage ou les tuteurs et par leurs managers est indispensable pour la bonne intégration et la réussite de leur formation par alternance.

Et cela ne s’invente pas : accompagner des alternants requiert à la fois de leur dédier du temps, mais aussi une approche pédagogique adaptée pour les intégrer pleinement à l’entreprise et à sa culture. N’hésitez pas à proposer un briefing ou une formation afin que les responsables de ces alternants puissent soutenir leur intégration et apporter les solutions qui s’imposent à chaque étape de l’alternance.

Par exemple, dans le cadre d’une formation par apprentissage, le Centre d’Apprentis d’OpenClassrooms, OpenCFA, réalise un suivi régulier de l’alternance dès le début. Les équipes vérifient entre autres que la communication est transparente avec le maître d’apprentissage. Elles conseillent ensuite les acteurs de l’entreprise impliqués à chaque étape.

 

Séquencer l’apprentissage avec des projets et ne pas lésiner sur l’accompagnement

L’un des défis de l’alternance : confier à la personne des projets réalisables et adaptés à une acquisition progressive des compétences, en tenant compte de sa vitesse d’apprentissage et de sa disponibilité. Si les missions confiées sont trop simples ou sans lien avec sa formation, la motivation de l’alternant risque de baisser. En revanche, lui confier la même charge de travail qu’un salarié à temps plein risque de créer une situation de difficulté. Comment trouver l’équilibre ?

Là encore, la réponse peut se trouver dans la conception d’un onboarding à long terme, en raisonnant en mode projet :

  • Il est important de fixer des objectifs clairs et adaptés au parcours suivi,
  • Commencer par des missions simples puis plus complexes permet  d’aider l’alternant à gagner en autonomie, et à se responsabiliser,
  • Il est nécessaire que le maître d’apprentissage/tuteur connaisse le déroulé de la formation suivie, pour que l’alternant puisse faire le lien entre sa formation et les missions confiées dans l’entreprise,
  • Un autre atout indéniable : la disponibilité et la capacité des encadrants au sein de l’entreprise à communiquer et à donner les retours constructifs nécessaires, en présentiel ou à distance,
  • La réalisation de points informels de façon régulière permet de débloquer les difficultés. C’est aussi un moyen pour améliorer le dispositif d’alternance et motiver l’alternant. Par exemple, chez OpenClassrooms, dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, le maître d’apprentissage, l’apprenti et le CFA restent en lien tout au long de la formation pour s’assurer de l’adéquation des missions confiées à la formation suivie (et vice-versa).

 



En savoir plus

Derniers articles



Commentaires

Votre commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *